Quatre jours à Rome

Quatre jours à Rome

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Nous sommes partis un samedi après-midi de Lille en flibco jusqu’à Bruxelles Zaventem  (deux semaines avant le drame d’ailleurs…) pour nous envoler ensuite jusqu’à Rome,  aéroport de Fiumicino (le vol durant environ deux heures). La navette de l’aéroport nous  a ensuite amenés à une sorte de gare centrale, FS Stazione Termini, située sur la  Piazza del Cinquecento.

C’était plutôt loin à pieds de notre logement Air B&B, situé à  côté du Panthéon, nous sommes donc allés à un arrêt de bus à proximité pour s’y  rendre en car. Or, chose que je n’avais jamais vu, il n’y avait pas d’horairesen plein  centre d’une capitale européenne ! Après 45 minutes d’attente sous la pluie avec nos  valises, nous avons donc décidé d’utiliser Uber, pour la première fois.

Le trajet n’était  pas cher (premier voyage quasiment offert), et la voiture est arrivée cinq minutes après.  Berline confortable, avec des bouteilles d’eau, des mouchoirs et un chauffeur courtois  qui nous a amenés au pied de notre logement. Après notre installation dans un  appartement loué à une italienne très sympathique nommée Flavia, nous sommes  ressortis de l’appartement dans une nuit déjà bien tombée. Nous avons alors marché  un peu pour explorer le quartier, fait de ruelles, de grands bâtiments et de beaux  monuments. Comme il était plus de 23 heures, les restaurants ne servaient plus, nous  avons alors trouvé une sorte de café, où nous avons pris des cocktails pendant que le  serveur a accepté de nous cuisiner des petits anti-pasti.

anti pasti/nuit romaine
anti pasti/nuit romaine

Le lendemain, l’aventure a vraiment commencé et nous avons exploré tout le centre  ville en plein jour. Visites du Panthéon, des petites rues sinueuses et leurs petites  églises nichées un peu partout, des avenues marchandes et des places.  Ce dimanche, nous avons donc découvert la Piazza Navona, si majestueuse, le Via del Corso et ses célèbres gantiers, la Piazza di Spagna, grande place animée remplie  d’artistes de rue et entourée d’architecture historique, la Villa Borghese et ses  somptueux jardins à l’anglaise. Ces espaces verts sont très très grands, parsemés de  fontaines et de végétation luxuriante, nous nous y sommes donc promenés plusieurs  heures.

Le Panthéon de Rome
Le Panthéon de Rome
Piazza di Spagna
Piazza di Spagna

A plus de 14h, littéralement affamés, nous sommes redescendus en ville, à  l’ouest du parc, et avons trouvé une trattoria dans une petite rue près de la Piazza del  Popolo. Nappes vichy rouge et blanc, bougies rouges dans des bouteilles de Chianti, et  parfum de pasta et pizza, nous étions dans un vrai restaurant italien. En guise de pain,  on nous a d’ailleurs servi une sorte de naan (faluche indienne), fait de pâte à pizza,  chaud et croustillant. Une vraie découverte, on a adoré !  Petit aparté du gastronome : au niveau des restaurants, il faut savoir que vous  mangerez très mal sur les grandes artères ou au pied des grands monuments (et cher  en plus, pour du réchauffé bas de gamme), et que vous trouverez les meilleurs  restaurants dans les petites rues, en vous enfonçant et vous perdant dans les quartiers  non touristiques. Nous l’avons appris à nos dépends, retenez-le : à Rome, moins  l’endroit paye de mine, meilleure est la cuisine.

Nous avons ensuite continué la balade en traversant le Tibre (fleuve qui traverse la  ville, agrémenté de ponts, comme la Seine ou la Tamise) par le Ponte Sant’Angelo et  ses dix statues d’anges, surplombé par l’imposant Castel Sant’Angelo.  Nous avons alors poursuivi jusqu’au Vatican, où s’ouvrait à nous la Basilique Saint  Pierre de Rome. Malheureusement, à cause travaux et d’une grande affluence, nous  n’avons pas pu voir la chapelle Sixtine. Néanmoins, la Basilique est incroyable ! En  rentrant, on se sent totalement minuscule et insignifiant. Les plafond sont extrêmement  hauts, et l’endroit abrite des portes, statues et autres monuments et décorations  gigantesques. La peinture y côtoie l’or, et le touriste agité y croise le silence absolu.  Nous sommes ressortis de là très impressionnés et émerveillés.

Rome le VaticanRome le Vatican
Rome le Vatican
Castel Sant'Angelo /le Tibre
Castel Sant’Angelo /le Tibre
Basilique Saint Pierre de Rome
Basilique Saint Pierre de Rome
Basilique Saint Pierre de RomeBasilique Saint Pierre de Rome
Basilique Saint Pierre de Rome

A la fin de cette journée bien remplie, de marche et de découvertes, nous avons dîné  sur la place du Panthéon, afin de rentrer dormir juste après, et comme je l’ai évoqué  plus haut, nous n’aurions pas dû car n’étions pas satisfaits du repas.  Nous avons passé une nuit correcte, mais pas bonne, comme les trois nuits passées là-  bas, car en étant logés en centre-ville, il y avait aussi des inconvénients : les camions  poubelles à 4-5 heures du matin, et surtout les occupants des autres logements Air  BnB de Flavia, qui arrivaient ou partaient en pleine nuit. Celle-ci ne logeait pas sur  place et se déplaçait pour venir accueillir les visiteurs et les loger dans l’une des trois ou  quatre chambres de l’étage qu’elle possède, mais n’était jamais là au moment où ils  arrivaient ou partaient (comme nous d’ailleurs), et les voyageurs toquaient donc  toujours à notre porte, croyant que c’était la sienne, en pleine nuit.  J’avoue que l’organisation n’était pas au top pour ces chambres, et qu’elle aurait pu être  là pour accueillir et ensuite éventuellement prévenir de laisser les clés à un endroit en  partant (afin de ne pas être bloqué à l’attendre, être en retard sur son vol, et déranger  les autres voyageurs…).

La suite de ces 4 jours à Rome la semaine prochaine

 

Facebooktwittergoogle_pluspinterestlinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *